Médecin Concours

photodune-2043745-college-student-s

 

Décrets

Le statut particulier du cadre d'emplois des médecins territoriaux est fixé par le Décret n° 2014-922 du 18 août 2014.

Les modalités d'organisation du concours sur titres avec épreuve pour le recrutement des médecins territoriaux sont prévues par le Décret n° 2014-1057 du 16 septembre 2014.

 

Missions du cadre d'emploi

Les médecins territoriaux sont chargés d’élaborer les projets thérapeutiques des services ou établissements dans lesquels ils travaillent.

Ils sont également chargés des actions de prévention, individuelle et collective, et de promotion de la santé. 

Ils participent à la conception, à la mise en œuvre, à l’exécution et à l’évaluation de la politique de leur collectivité en matière de santé publique.

Dans le cadre de leurs attributions, ils peuvent se voir confier des missions de contrôle, des études ou des fonctions comportant des responsabilités particulières.

Ils peuvent assurer la direction des examens médicaux des laboratoires territoriaux.

Ils peuvent collaborer à des tâches d’enseignement, de formation et de recherche dans leur domaine de compétence.

Dans l’exercice de leurs fonctions, ils veillent au respect du secret médical et des règles professionnelles.

Les médecins territoriaux ont vocation à diriger les services communaux d’hygiène et de santé, les services départementaux de protection maternelle et infantile, de l’aide sociale et de santé publique. Ils peuvent également exercer la direction des laboratoires d’analyses médicales ainsi que des centres d’accueil et d’hébergement pour personnes âgées.

 

Conditions d'accès

Concours externe sur titres avec épreuve ouvert :

a) Aux candidats titulaires d'un diplôme, certificat ou autre titre exigé, en application du 1° de l'article L. 4111-1 du code de la santé publique, pour l'exercice de la profession de médecin ;

b) Aux personnes ayant obtenu une autorisation individuelle permanente d'exercice de la médecine délivrée par le ministre chargé de la santé en application de l'article L. 4111-2 du code de la santé publique ou de l'article 60 de la loi n° 99-641 du 27 juillet 1999 portant création d'une couverture maladie universelle.

Lorsque les missions correspondant aux postes mis au concours l'exigent, le concours est ouvert aux candidats titulaires d'un diplôme, certificat ou titre de médecin spécialiste dans les spécialités concernées.

 

Les épreuves

CONCOURS EXTERNE

A - L'épreuve d’admission

1°) Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel, permettant au jury d'apprécier sa capacité à s'intégrer dans l'environnement professionnel au sien duquel il est appelé à travailler, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d'emplois.

(durée : 25 min dont 10 min au plus d'exposé)