Gardien Brigadier de police municipaleConcours

photodune-2043745-college-student-s

 

Décrets

Le statut particulier du cadre d'emplois des agents de police municipale est fixé par le Décret n°2006-1391 du 17 novembre 2006 .

Les modalités d'organisation du concours pour le recrutement des agents de police municipale sont prévues par le décret n°94-932 du 25 octobre 1994 et le décret n° 2017-685 du 28 avril 2017

Le programme des matières des épreuves du concours pour le recrutement des agents de police municipale est fixé par l' Arrêté du 25 octobre 1994 et l'arrêté du 28 avril 2017.

 

Missions du cadre d'emploi

Les membres de ce cadre d'emplois exécutent sous l'autorité du maire, dans les conditions déterminées par la loi n° 99-291 du 15 avril 1999 relative aux polices municipales, la loi n° 2001-1062 du 15 novembre 2001 relative à la sécurité quotidienne, la loi n° 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité, la loi n° 2003-239 du 18 mars 2003 pour la sécurité intérieure ainsi que la loi n° 2006-396 du 31 mars 2006 pour l'égalité des chances, les missions de police administrative et judiciaire relevant de la compétence de celui-ci en matière de prévention et de surveillance du bon ordre, de la tranquillité, de la sécurité et de la salubrité publiques.

Ils assurent l'exécution des arrêtés de police du maire et constatent, par procès-verbaux, les contraventions à ces arrêtés ainsi qu'aux dispositions des codes et lois pour lesquelles compétence leur est donnée.

Les brigadiers-chefs principaux sont chargés, lorsqu'il n'existe pas d'emploi de directeur de police municipale ou de chef de service de police municipale, ou, le cas échéant, dans les conditions prévues à l'article 27 du décret n° 2006-1391 du 17 novembre 2006, de chef de police municipale, de l'encadrement des gardiens et des brigadiers.

 

Conditions d'accès

1°) Concours externe sur titre avec épreuves ouvert aux candidats titulaires d'un titre ou diplôme au moins de niveau V.

2°) à un premier concours interne ouvert aux agents publics de la fonction publique territoriale exerçant depuis au moins deux ans, au 1er janvier de l'année du concours, des fonctions d'agent de surveillance de la voie publique.

3°) à un deuxième concours interne ouvert aux agents publics mentionnés au 3° de l'article L. 4145-1 du code de la défense et à l'article L. 411-5 du code de la sécurité intérieure exerçant depuis au moins deux ans, au 1er janvier de l'année du concours.

Nul ne peut être recruté en qualité de gardien de police municipale s'il n'est âgé de dix-huit ans au minimum.

 

Les épreuves

CONCOURS EXTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Réponse, à partir d'un texte remis aux candidats, à des questions sur la compréhension de ce texte et l'explication d'une ou plusieurs expressions figurant dans ce texte.

(durée : 1 heure ; coefficient 2)

2°) Rédaction d'un rapport établi à partir d'un dossier relatif à un événement survenu dans un lieu public.

(durée : 1 heure et 30 min; coefficient 3)

Particularité à préciser avant de décliner les deux épreuves d'admission :

Les candidat(e)s passent, dans des conditions garantissant leur anonymat, des tests psychotechniques non éliminatoires, élaborés et interprétés par des psychologues possédant les qualifications requises, destinés à permettre une évaluation de leur profil psychologique. Les membres du jury disposent lors de la première épreuve d'admission, pour aide à la décision, des résultats des tests passés par chaque candidat(e) admissible.

B - Les épreuves d’admission

1°) Un entretien avec le jury permettant à ce dernier d'apprécier la personnalité du candidat et sa motivation pour occuper un emploi d'agent de police municipale, ainsi que ses connaissances sur le fonctionnement général des institutions publiques.

(durée entretien : 20 min ; coefficient 3)

2°) Des épreuves physiques comprenant :

- une épreuve de course à pied

- une autre épreuve physique choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi les disciplines suivantes : saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation

(coefficient 1)

CONCOURS INTERNE

A - L'épreuve d’admissibilité

1°) Rédaction d'un rapport établi à partir d'un dossier relatif à un événement survenu dans un lieu public.

(durée : 2 heures ; coefficient 3)

Particularité à préciser avant de décliner les deux épreuves d'admission :

Les candidat(e)s passent, dans des conditions garantissant leur anonymat, des tests psychotechniques non éliminatoires, élaborés et interprétés par des psychologues possédant les qualifications requises, destinés à permettre une évaluation de leur profil psychologique. Les membres du jury disposent lors de la première épreuve d'admission, pour aide à la décision, des résultats des tests passés par chaque candidat(e) admissible.

B - Les épreuves d’admission

1°) Un entretien avec le jury, à partir du dossier mentionné à l'article 4-1, permettant d'apprécier le parcours du candidat, sa motivation et sa capacité à exercer des fonctions d'agent de police municipale, ainsi que ses connaissances relatives à la déontologie de la fonction et à la répartition des rôles en matière de sécurité publique. Seul l'entretien donne lieu à notation. Le dossier n'est pas noté.

(durée entretien : 20 min dont un exposé liminaire d'au plus cinq minutes ; coefficient 2)

2°) Des épreuves physiques comprenant :

- une épreuve de course à pied

- une autre épreuve physique choisie par le candidat au moment de son inscription au concours parmi les disciplines suivantes : saut en hauteur, saut en longueur, lancer de poids ou natation

(coefficient 1)