Conseiller des activités physiques et sportives Concours

photodune-2043745-college-student-s

 

Décrets

Le statut particulier du cadre d'emplois des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives est fixé par le Décret n°92-364 du 1 avril 1992.

Les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives sont prévues par le Décret n°93-555 du 26 mars 1993.

 

Missions du cadre d'emploi

Les membres du cadre d'emplois des conseillers territoriaux des activités physiques et sportives exercent leurs fonctions dans les régions, les départements, les communes et leurs établissements publics, dont le personnel permanent affecté à la gestion et à la pratique des sports est supérieur à dix agents.Ils sont chargés d'assurer la responsabilité de l'ensemble des activités et conçoivent, à partir des orientations définies par l'autorité territoriale, les programmes des activités physiques et sportives.

Ils assurent l'encadrement administratif, technique et pédagogique des activités physiques et sportives, y compris celles de haut niveau. A ce titre, ils conduisent et coordonnent des actions de formation de cadres. Ils assurent la responsabilité d'une équipe d'éducateurs sportifs.

Les titulaires du grade de conseiller territorial des activités physiques et sportives principal exercent leurs fonctions dans les communes de plus de 2 000 habitants, les départements, les régions ainsi que les établissements publics locaux assimilés à une commune de plus de 2 000 habitants dans les conditions fixées par le décret n° 2000-954 du 22 septembre 2000 relatif aux règles d'assimilation des établissements publics locaux aux collectivités territoriales pour la création de certains grades de fonctionnaires territoriaux.

 

Conditions d'accès

Concours externe ouvert aux candidats titulaires :

  • d'un diplôme national ou reconnu ou visé par l'Etat sanctionnant une formation d'une durée totale au moins égale à trois années d'études supérieures après le baccalauréat ; ou
  • d'un titre ou diplôme homologué au moins de niveau II des titres et diplômes de l'enseignement technologique.

Concours interne ouvert aux fonctionnaires et agents publics ainsi qu'aux agents en fonctions dans une organisation internationale intergouvernementale. Les candidats doivent justifier, au 1er janvier de l'année du concours, de quatre ans au moins de services effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.

 

Les épreuves

CONCOURS EXTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Une épreuve écrite consistant en la réponse à six questions portant sur les éléments essentiels dans chacun des domaines suivants :

a) Des techniques et méthodes de l'entraînement sportif ;
b) De l'enseignement des activités physiques et sportives ;
c) De la sociologie des pratiques sportives ;
d) De la gestion financière appliquée aux services des sports ;
e) De la conception et l'entretien des équipements sportifs et de loisirs ;
f) Des sciences biologiques et les sciences humaines.

Cette épreuve doit permettre au jury d’apprécier, outre les connaissances du candidat, sa capacité à présenter ses réponses de manière organisée.

(durée : 4 heures ; coefficient 3)

2°) Rédaction d’une note ayant pour objet de vérifier l’aptitude des candidats à l’analyse d’un dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale dans le domaine des activités physiques et sportives.

(durée : 4 heures ; coefficient 4)

B - Les épreuves d’admission

1°) Un entretien ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel devant permettre au jury d'apprécier ses connaissances en matière d'activités  physiques et sportives, sa capacité à s'intégrer dans l'environnement professionnel au sein duquel il est appelé à travailler, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d'emplois et à l'encadrement.

(durée : 20 min dont 5 min au plus d'exposé ; coefficient 4)

2°) Une épreuve physique comprenant :
1- un parcours de natation (50 mètres en nage libre) ;
2- une épreuve de course (course en ligne : 1000 mètres pour les hommes et 600 mètres pour les femmes).

(coefficient 1)

CONCOURS INTERNE

A - L'épreuve d’admissibilité

1°) Rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème d’organisation ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale dans le domaine des activités physiques et sportives, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat ainsi que son aptitude à situer le sujet traité dan son contexte général et à ses capacités rédactionnelles afin de dégager des solutions opérationnelles appropriées.

(durée : 4 heures ; coefficient 4)

B - Les épreuves d’admission

1°) Un entretien débutant par un exposé du candidat sur les acquis de son expérience professionnelle devant permettre au jury d'apprécier sa capacité à analyser  son environnement professionnel et à résoudre les problèmes techniques ou d'encadrement les plus fréquemment rencontrés par un conseiller territorial des activités physiques et sportives.

(durée : 20 min dont 5 min au plus d'exposé ; coefficient 4)

2°) Une épreuve physique comprenant :
1- un parcours de natation (50 mètres en nage libre) ;
2- une épreuve de course (course en ligne : 1000 mètres pour les hommes et 600 mètres pour les femmes).

(coefficient 1)