BibliothécaireConcours

photodune-2043745-college-student-s

 

Décrets

Le statut particulier du cadre d'emplois des bibliothécaires territoriaux est fixé par le Décret n°91-845 du 2 septembre 1991.

Les conditions d'accès et les modalités d'organisation des concours pour le recrutement des bibliothécaires territoriaux sont prévues par le Décret n°92-900 du 2 septembre 1992.

Les programmes des épreuves des concours pour le recrutement des bibliothécaires territoriaux sont prévues par l' Arrêté du 25 janvier 2002.

 

Missions du cadre d'emploi

Les bibliothécaires territoriaux sont affectés, en fonction de leur formation, dans un service ou établissement correspondant à l'une des spécialités suivantes :

1. Bibliothèques ;

2. Documentation.

Ils participent à la constitution, l'organisation, l'enrichissement, l'évaluation et l'exploitation des collections de toute nature des bibliothèques, à la communication de ces dernières au public ainsi qu'au développement de la lecture publique.

Ils concourent également aux tâches d'animation au sein des établissements où ils sont affectés.

Ils ont vocation à assurer la recherche, la constitution, le classement, la conservation, l'élaboration, l'exploitation et la diffusion de la documentation nécessaire aux missions des collectivités territoriales et de leurs établissements publics.

Ils peuvent être nommés aux emplois de direction des services de documentation et des établissements contrôlés assurant les missions mentionnées aux deuxième et troisième alinéas du présent article. Dans les services ou établissements dirigés par un conservateur de bibliothèques, les bibliothécaires territoriaux ont vocation à remplir les fonctions d'adjoint du conservateur de bibliothèques ou à diriger l'un des secteurs d'activités de l'établissement.

 

Conditions d'accès

1°) Concours externe ouvert aux candidats titulaires d'un diplôme national ou reconnu ou visé par l'Etat sanctionnant une formation d'une durée totale au moins égale à trois années d'études supérieures après le baccalauréat ; ou d'un titre ou diplôme homologué au moins au niveau II des titres et diplômes de l'enseignement technologique, en application de l'article 8 de la loi n° 71-577 du 16 juillet 1971.

2°) Concours interne aux fonctionnaires et agents publics ainsi qu'aux agents en fonction dans une organisation internationale intergouvernementale. Les candidats doivent justifier, au 1er janvier de l'année du concours, de quatre ans au moins de services publics effectifs, compte non tenu des périodes de stage ou de formation dans une école ou un établissement ouvrant accès à un grade de la fonction publique.

Le concours peut être ouvert dans une ou plusieurs spécialités.

Le candidat doit choisir au moment de son inscription, la spécialité dans laquelle il souhaite concourir parmi les suivantes :

1- Bibliothèques ;
2- Documentation ;


Les épreuves

CONCOURS EXTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Une composition portant sur :
- l'organisation des bibliothèques, la bibliothéconomie, l'économie du livre, la sociologie des pratiques culturelles pour la spécialité Bibliothèques
ou
- Les techniques documentaires et d'archivistique pour la spécialité Documentation

(durée : 3 heures ; coefficient 2)

2°) Une note de synthèse établie à partir d'un dossier portant au choix du candidat exprimé au moment de l'inscription :
- soit sur les lettres et les sciences humaines,
- soit sur les sciences exactes et naturelles et les techniques,
- soit sur les sciences juridiques, politiques et économiques,

(durée 4 heures ; coefficient 2).

B - Les épreuves d’admission

1°) Une conversation permettant d'apprécier les motivations du candidat et débutant par le commentaire d'un texte, tiré au sort au début de l'épreuve, portant sur :

- les grands thèmes de l'actualité (intellectuelle, culturelle, économique et sociale), les relations des bibliothèques avec leur environnement, les principes généraux de l'organisation administrative de l'Etat et des collectivités territoriales, ainsi que de la fonction publique territoriale pour la spécialité Bibliothèques
- les grands thèmes de l'actualité (intellectuelle, culturelle, économique, sociale) et les relations des centres de documentation avec leur environnement,les principes généraux de l'organisation de l'Etat et des collectivités territoriales, ainsi que de la fonction publique territoriale pour la spécialité Documentation.

(Durée : 30 mn (dont environ 10 mn de commentaire et 20 mn d'entretien), avec 30 mn de préparation ; coefficient 3).

2°) Une épreuve de langue est une épreuve écrite comportant la traduction :

- soit, sans dictionnaire, d'un texte dans l'une des langues étrangères suivantes au choix du candidat : allemand, anglais, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne
- soit, avec dictionnaire, d'un texte dans l'une des langues anciennes suivantes au choix du candidat : latin ou grec, suivie d'une conversation

(durée : 2 heures ; coefficient 1).

- soit une épreuve orale consistant en une interrogation sur des questions relatives au traitement automatisé de l'information.

(durée : 20 mn, avec une préparation de même durée ; coefficient 1).

CONCOURS INTERNE

A - Les épreuves d’admissibilité

1°) Une étude de cas portant sur :
- les aspects de la gestion d'une bibliothèque pour la spécialité Bibliothèques
ou
- les aspects de la gestion d'un centre de documentation ou d'un réseau documentaire pour la spécialité Documentation

(durée : 4 heures ; coefficient 3)

2°) Une note de synthèse établie à partir d'un dossier portant au choix du candidat exprimé au moment de l'inscription :
- soit sur les lettres et les sciences humaines et sociales,
- soit sur les sciences exactes et naturelles et les techniques,
- soit sur les sciences juridiques, politiques ou économiques,

(durée 3 heures ; coefficient 2).

B - Les épreuves d’admission

1°) Une conversation permettant d'apprécier les motivations du candidat et débutant par le commentaire d'un texte, tiré au sort au début de l'épreuve, portant sur :

- les grands thèmes de l'actualité (intellectuelle, culturelle, économique et sociale), les relations des bibliothèques avec leur environnement, les principes généraux de l'organisation administrative de l'Etat et des collectivités territoriales, ainsi que de la fonction publique territoriale pour la spécialité Bibliothèques
- les grands thèmes de l'actualité (intellectuelle, culturelle, économique, sociale) et les relations des centres de documentation avec leur environnement,les principes généraux de l'organisation de l'Etat et des collectivités territoriales, ainsi que de la fonction publique territoriale pour la spécialité Documentation.

(Durée : 30 mn (dont environ 10 mn de commentaire et 20 mn d'entretien), avec 30 mn de préparation ; coefficient 3).

2°) Une épreuve de langue est une épreuve écrite comportant la traduction :

- soit, sans dictionnaire, d'un texte dans l'une des langues étrangères suivantes au choix du candidat : allemand, anglais, italien, espagnol, grec, portugais, néerlandais, russe ou arabe moderne
- soit, avec dictionnaire, d'un texte dans l'une des langues anciennes suivantes au choix du candidat : latin ou grec, suivie d'une conversation

(durée : 2 heures ; coefficient 1).

- soit une épreuve orale consistant en une interrogation sur des questions relatives au traitement automatisé de l'information.

(durée : 20 mn, avec une préparation de même durée ; coefficient 1).